ajustage

ajustage [ aʒystaʒ ] n. m.
• 1350; de ajuster
Opération destinée à donner à une pièce la dimension exacte que requiert son ajustement à une autre.
Mise à l'épaisseur des lames métalliques dans lesquelles sont découpées les monnaies afin d'obtenir le poids légal.

ajustage nom masculin Opération ayant pour but de donner à une pièce la dimension exacte qu'elle doit avoir pour s'assembler correctement avec une autre ; résultat de cette action. Opération par laquelle on met les lames, dans lesquelles seront découpés les flans monétaires, à l'épaisseur devant donner à ceux-ci le poids légal. ● ajustage (difficultés) nom masculin Emploi Ces deux noms issus du verbe ajuster ont des domaines d'emploi différents. 1. Ajustage = mise aux dimensions exactes d'une pièce mécanique pour qu'elle s'adapte à une autre (terme technique). L'ajustage du piston et du cylindre. 2. Ajustement = adaptation, mise en rapport (mot du vocabulaire général). Ajustement des salaires et du pouvoir d'achat ; « Le choix, l'ajustement et la mise en rapport des termes»(G. Duhamel).

ajustage
n. m. Action d'ajuster.
|| TECH Assemblage de pièces effectué avec précision.

⇒AJUSTAGE, subst. masc.
Action d'ajuster; résultat de cette action.
A.— Emplois spéc.
1. MÉCANIQUE
a) Action d'adapter ensemble, par polissage, les différentes pièces d'un ensemble technologique (machine, instrument) ou autre, en vue de son fonctionnement.
Spéc. Travail de l'ajusteur consistant à tracer et à façonner des pièces mécaniques d'après un plan :
1. L'étanchéité du joint résulte de la précision dans l'ajustage et du soin apporté dans le montage.
L. SER, Traité de physique industrielle, t. 2, 1890, p. 68.
2. Afin d'éviter tout déplacement des câbles, [de traction] puisque les ajustages exigent une rigueur absolue, on a soin, avant de désassembler les segments, de les pincer des deux côtés de l'assemblage dans des étaux...
J.-N. HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Cours d'exploitation des mines, 1905, p. 799.
3. À raison du peu d'amplitude de course tant de la touche que de la soupape elle-même (...) on ne peut (...) rien vérifier de la rigueur d'ajustage pour laisser un peu de jeu aux organes de transmission.
G. SCHMITT, C. SIMON, J. GUÉDON, Nouveau manuel complet de l'organiste, 1905, p. 109 (encyclopédie Roret).
4. Toute machine, vivante ou fabriquée, trouve hors d'elle-même son aliment et son objet (je mets à part l'horloge, dont le battement conduit le présent poëme), celle-ci différant de la première en ce qu'elle est étroitement déterminée ad unum. C'est cette double servitude de la force à prendre et du produit à rendre qui nécessite l'ajustage rigoureux de ses pièces et l'ordre invariable de son jeu, la machine même.
P. CLAUDEL, Art poétique, 1907, p. 134.
5. Le métal a sa haute importance dans l'entreprise, mais celle-ci comporte bien d'autres éléments, depuis l'étude des terrains et du tracé jusqu'au choix de divers autres matériaux, sans oublier la pose et l'ajustage. Le fer était bon, c'est entendu. Mais le reste?
Ch. MAURRAS, Kiel et Tanger, 1914, p. 227.
6. La machine à limer (...) est utile pour tous travaux d'ajustage et de précision; ...
R. CHAMPLY, Nouvelle encyclopédie pratique, t. 12, 1927, p. 11.
7. ... la réception achevée, on se précipitait pour admirer les chefs-d'œuvre des néophytes : un ouvrage difficile d'ajustage en bois ou en fer, un montage d'horlogerie, ou bien, comme il arrivait souvent, dans ce pays de cordonniers, une petite botte, vernie, sans couture, admirable.
J. GUÉHENNO, Journal d'une « révolution », été 1937, p. 24.
Rem. 1. Ajustage est associé à des termes techn. comme montage, pose. 2. La rigueur de l'opération est indiquée par les assoc. avec ordre, précision, rigueur et par des syntagmes comme ajustage rigoureux, s'opposant p. ex. à ajustage sommaire (R. CHAMPLY, Nouvelle encyclopédie pratique, t. 3, 1927, p. 34). 3. Autres syntagmes relevés ajustage à frottement doux, à frottement dur (QUILLET 1965), — d'armement de troupe (BESCH. 1845), - d'un fusil (LITTRÉ), atelier d'- (BRICKA, Cours de chemins de fer, 1894, p. 121). 4. L'horlog. préfère le terme finissage.
b) Joint.
Rem. Attesté ds Lar. encyclop., Lar. 3, Pt ROB.
2. MONNAIES. ,,Opération qui consiste à vérifier le poids des flancs [sic] de monnaie.`` (CHESN. 1857) :
8. Autrefois, l'opération d'ajustage s'effectuait à la cisaille sur le flan découpé carré, et nommé alors « carreau ».
Lar. encyclop., 1960.
3. TECHNOL. ,,Petit tuyau qu'on ajuste au bout d'un tuyau de fontaine.`` (Ac. Compl. 1842).
Rem. Dans ce sens, les formes préférées sont ajutage et ses var. ajoutage, ajoutoir, ajutoir.
B.— Par métaph., au fig. [P. réf. surtout à A 1] :
9. Au fond, toute créature mythologique, comme tout développement religieux traverse deux phases bien distinctes, l'âge créateur, où se tracent au fond de la conscience populaire les grands traits de la légende, et l'âge de remaniement, d'ajustage, d'amplification verbeuse, où la grande veine poétique est perdue, où l'on ne fait que réchauffer les vieilles fables poétiques, d'après des procédés donnés et qu'on ne dépasse plus.
E. RENAN, L'Avenir de la science, 1890, pp. 288-289.
10. « Je ne sais, dit le Sage. Si mes prières pouvaient quelque chose, j'aurais peur de mes prières. Si je constatais quelque caprice des dieux, comment pourrais-je vivre après cela? Ce qui me rassure, c'est cet ajustage parfait, cet emboîtement de toutes choses, ces chaînes entrelacées des biens et des maux... »
ALAIN, Propos, 1909, p. 51.
11. Plus une musique est aisée et fluide, plus elle coule de source avec une facilité enivrante et plus elle a coûté généralement à son auteur de patience, de tâtonnements, de minutieuses retouches et de lents ajustages.
É. VUILLERMOZ, La Vie amoureuse de Chopin, 1927, p. 152.
12. Lorsque nous lisons dans les sommes du XIIIe siècle des exposés cohérents de la pensée chrétienne, nous oublions facilement la longue préparation qui les a rendus possibles. Il s'en faut pourtant de beaucoup que ces ajustages minutieux d'idées aient été réussis du premier coup. Des siècles d'efforts obstinés, et beaucoup de génie, ont été nécessaires pour que les philosophes chrétiens parviennent à prendre claire conscience de ce qu'impliquaient leurs propres principes et le formuler exactement.
É. GILSON, L'Esprit de la philosophie médiévale, t. 1, 1931, p. 133.
Rem. Ajustage est empl. pour indiquer un travail de précision exigeant maint coup de lime, mainte retouche; il est associé à remaniement (ex. 9), retouche, tâtonnements (ex. 11). À noter aussi, dans le même ordre d'idée, les syntagmes ajustages minutieux d'idées (ex. 12), ajustage parfait (ex. 10).
Prononc. :[].
Étymol. ET HIST. — 1. 1350 « droit et action d'ajuster les mesures, les monnaies » (Estimation des terres de Soublainnes et de Beaufort in Reg. 80. Chartoph. reg. ch. 17 ds DU CANGE s.v. adjustamentum :Item l'Adjustage des mesures à vin et à blé); 2. 1676 « tuyau court qu'on adapte à un orifice d'écoulement » (FELIBIEN, Principes d'archit., p. 465 : Ajustages, ce sont des pieces de fer blanc ou de cuivre de diverses figures que l'on adjouste au bout d'un tuyau de fontaine pour en faire sortir l'eau en differentes manieres), voir aussi ajutage (FUR. 1701 : Ajustages ou Ajutages).
Dér. de ajuster; suff. -age; cf. lat. médiév. adjustamentum au sens 1, 1277 ds DU CANGE, loc. cit.
STAT. — Fréq. abs. littér. :20.
BBG. — BAILLY (R.) 1969 [1946]. — BÉL. 1957. — BÉNAC 1956. — BOISS.8. — Canada 1930. — CHESN. 1857. — LEM. 1966. — THOMAS 1956.

ajustage [aʒystaʒ] n. m.
ÉTYM. 1350; de ajuster.
1 Techn. et cour. Action d'ajuster; résultat de cette action. Série d'opérations d'usinage ou de finissage à la main de pièces mécaniques, destinée à donner à une pièce la dimension exacte que requiert son ajustement à une autre ( Alésage, brunissage, grattage, limage, marbrage, montage, polissage, rodage, taraudage). || Un ajustage précis, rigoureux.
0 Si l'eau montait à n'importe quelle hauteur dans les corps de pompe, la technique du fontainier suffirait : plus grande serait la hauteur à atteindre, plus parfaits devraient être la construction du corps de pompe, l'ajustage des tubulures, le rodage des clapets.
Gilbert Simondon, Du mode d'existence des objets techniques, p. 205.
Par métaphore, fig. || Un ajustage d'idées, d'éléments… Ajuster.
2 Techn. Mise à l'épaisseur des lames métalliques devant fournir les flans monétaires, pour obtenir le poids légal. || Ajustage des flans, des monnaies.
3 (1676). Vx. Ajutage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ajustage — L ajustage regroupe les actions visant à parfaire des pièces mécaniques (supprimer les petits défauts) et à les assembler dans le but de fabriquer un organe mécanique fonctionnel. Malgré l apparente simplicité de ces travaux, ceux ci constituent… …   Wikipédia en Français

  • ajustage — (a ju sta j ) s. m. 1°   Terme de monnayeur. Action d ajuster, de donner à une pièce le poids légal. 2°   En général, action d ajuster ensemble les différentes pièces d un instrument, d une machine. L ajustage d un fusil. ÉTYMOLOGIE    Ajuster …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ajustage — derinimas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. adjusting; adjustment; alignment; tuning vok. Abstimmung, f; Einstellung, f; Justierung, f rus. наладка, f; настройка, f; юстировка, f pranc. accord, m; ajustage, m; ajustement, m; mise au …   Automatikos terminų žodynas

  • ajustage — atitaikymas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. fitting; trimming vok. Feinabgleich, m; Trimmen, n rus. подгонка, f pranc. ajustage, m …   Radioelektronikos terminų žodynas

  • ajustage — derinimas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. adjustment; tune; tuning vok. Abstimmung, f; Einstellung, f; Justierung, f rus. наладка, f; настройка, f; юстировка, f pranc. accordage, m; ajustage, m; ajustement, m …   Fizikos terminų žodynas

  • AJUSTAGE — s. m. T. de Monnayeur. Action d ajuster, de donner à une pièce le poids légal …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AJUSTAGE — n. m. T. d’Arts Action d’ajuster ensemble les différentes pièces d’un instrument, d’une machine. En termes de Monnayage, il signifie Action d’ajuster, de donner à une pièce le poids légal …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ajustage précis — paderinimas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. tailoring; trim; trimming vok. Abgleich, m; Anpassung, f; Trimmen, n rus. подгонка, f; подстройка, f pranc. ajustage précis, m …   Automatikos terminų žodynas

  • ajustage du zéro — nulio nustatymas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. reset to zero; zero adjustment; zero setting vok. Nulleinstellung, f; Nullpunkteinstellung, f; Nullstellung, f rus. установка на нуль, f; установка нуля, f pranc. ajustage du zéro,… …   Automatikos terminų žodynas

  • ajustage de résistance intégrée — lustinio varžo paderinimas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. chip resistor trimming vok. Abgleich von Chipwiderständen, m rus. подгонка безкорпусного резистора, f pranc. ajustage de résistance intégrée, m …   Radioelektronikos terminų žodynas

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.